DIY

DIY : pochette en tissu japonais et coutures invisibles

diy pochette tissus japonais

C’est une grande première pour moi ! Ma toute première création couture réalisée avec ma machine à coudre (quelques jours avant mon coussin chat kawaii) !
J’avais envie de me lancer depuis longtemps (j’ai acheté ma machine à coudre il y a plus de 3 ans quand même…) mais je n’avais jamais eu l’occasion de le faire. Pas très envie de lire la doc toute seule ou de regarder des tuto sur le net, j’attendais de pouvoir faire une séance avec une personne habituée qui me montrerait comment démarrer, avec les techniques de base. Et voilà, c’est fait depuis ce week end, grâce à l’aide de ma belle-mère !

Pour cette première création, j’ai suivi le tuto de HOME PATCH pour fabriquer une pochette aux coutures invisibles, contenant 2 poches intérieures. Avec de l’aide, la novice que je suis a réussi à fabriquer cette jolie petite pochette, très pratique avec ses 2 poches.

Et pour cette création j’ai utilisé les jolis tissus japonais vendus sur la boutique HOME PATCH. Les coupons importés du Japon sont très jolis et de qualité, avec de beaux motifs. J’en ai choisi 3 différents, qui s’harmonisent bien. Et je suis très contente du résultat. Voilà une petite pochette à la réalisation astucieuse, grâce à des pliages permettant de masquer les coutures pour un résultat très élégant. Avec 2 poches intérieures, un rabat par dessus et des bords arrondis qui la rendent encore plus originale.

Je vous montre en images toutes les étapes pour fabriquer cette jolie pochette.

Voici le matériel que j’ai utilisé :
– 3 coupons de tissu japonais : tissu fleuri beige et bleu + tissu bleu indigo avec petits pois écru + tissu violet avec petites fleurs blanches
– un crayon pour tissu
– des ciseaux
– un mètre de couture
– une règle plate
– une machine à coudre
– des petites pinces japonaises

Je reprends les explications de Home Patch qui sont claires.

On choisit 3 tissus assortis et contrastés que l’on découpe en 4 rectangles :
– Tissu 1 utilisé pour l’extérieur : tissu motif fleuri multicolore => couper  1 rectangle de 35,5 x 25 cm
– Tissu 1 utilisé pour la grande poche : tissu motif fleuri multicolore => couper 1 rectangle 39,5 x 25 cm
– Tissu 2 utilisé pour le rabat : tissu violet avec petite fleurs blanches => couper 1 rectangle : 35,5 x 25 cm
– Tissu 3 utilisé pour la petite poche : tissu bleu indigo avec petits pois blancs => couper 1 rectangle 33,5 x 25 cm

diy-pochette-tissus-japonais-2

diy-pochette-tissus-japonais-1

On coud ensemble les 4 rectangles par les côtés de 25 cm en les plaçant bien dans cet ordre : coupon extérieur, coupon pour petite poche, coupon pour la grande poche, coupon pour le rabat.
diy-pochette-tissus-japonais-3

diy-pochette-tissus-japonais-5

On ferme la bande en cousant le coupon du rabat et le coupon extérieur pour former un tube.
diy-pochette-tissus-japonais-6

Vient ensuite l’étape du pliage. On positionne bien à plat le tissu servant au rabat (violet sur la photo). On plie en 2 par dessus le tissu servant pour la grande poche (tissu fleuri multicolore) en le plaçant bien sur le tissu du rabat.
diy-pochette-tissus-japonais-7

Puis on plie de la même façon le tissu servant pour la petite poche (bleu), par dessus le tissu de la grande poche. 
Pour bien fixer les coupons de tissu ensemble, j’ai testé les petites pinces japonaises, qui remplacent les aiguilles pour tenir le tissu et sont très pratiques à utiliser.
diy-pochette-tissus-japonais-8

Pour finir, on recouvre les pliages précédents avec le tissu servant pour l’extérieur de la pochette (motifs fleuris multicolores). On maintient bien les bords et les coutures d’assemblage avec les pinces.
diy-pochette-tissus-japonais-9

Ensuite on réalise les bordures arrondies de la pochette : avec un gabarit (un verre), on trace l’arrondi aux 4 angles en conservant bien une marge couture sur les côtés non cousus.
diy-pochette-tissus-japonais-10

On coud les 2 grands côtés et les 4 angles arrondis en réservant sur un grand côté une ouverture de 7 cm environ pour pouvoir retourner. Attention, l’ouverture doit être placée au dessus des plis des poches (en haut à gauche sur la photo, sachant que les plus des poches sont à droite).
diy-pochette-tissus-japonais-11

diy-pochette-tissus-japonais-12

Pour finir, on couper l’excédent de tissu aux 4 angles pour bien faire les arrondis. On arrête tous les fils et on les coupe.
diy-pochette-tissus-japonais-13

On passe enfin à la dernière étape : on retourner le tissu en le passant par l’ouverture. On ferme l’ouverture avec des petits points glissés invisibles. Et on repasse la pochette soigneusement.
diy-pochette-tissus-japonais-14

Pour vous éviter un coup de stress inutile, faites attention en retournant le tissu : il faut bien mettre la pochette dans le bon sens. Quand je l’ai retournée, j’ai cru m’être trompée, mais en réalité je n’avais pas retourné complètement le tissu dans le bon sens. C’était l’occasion de découvrir qu’on pouvait utiliser la pochette d’une autre façon, en version réversible !
Voilà ce qu’il ne faut pas faire, il faut encore retourner la pochette :
diy-pochette-tissus-japonais-15  diy-pochette-tissus-japonais-16

Et voilà quand elle est bien mise et repassée :
diy pochette tissus japonais

Je vais m’en servir pour ranger mes petits tubes de perles miyuki et mes accessoires pour me lancer dans une nouvelle activité : le tissage de perles ou brick stich.
diy pochette tissus japonais

diy pochette tissus japonais

J’espère que cette création vous plait. C’est simple à faire, y compris comme une débutante comme moi. Je suis vraiment contente du résultat. De quoi compléter ma collection de pochettes et comme celle là est faite main, j’en suis fière !

Un grand merci à Sylvie de Home Patch pour m’avoir fourni ce magnifique tissu et proposé de suivre son joli tuto 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. bravo pour ta première réalisation couture !
    l’assortiment des tissus est top, ça fait très chic <3

    et les pinces roses à la place des aiguilles, je suis hyper emballée de découvrir ce matériel.
    il me les faut absolument pour arrêter de me piquer les doigts lol

    1. Merci Marie ! Je suis contente de cette première réalisation, qui est assez facile à faire finalement et rend super bien. J’aime beaucoup les bords arrondis et les coutures invisibles.
      Et les pinces sont très pratiques en effet. A essayer ! Bises

Répondre à marie nouf Annuler la réponse.